RESTAURANT ÉTOILÉ À CANNES, FACE À LA MER

Ambiance dynamique au restaurant Le Park 45 ; atmosphère plus décontractée au Bar Le Cercle !

Goûtez à ces expériences offertes par le Grand Hôtel de Cannes. Au-delà des jardins qui donnent sur la Croisette, installez-vous au restaurant ou sur sa terrasse pour savourer les plats aux accents méridionaux du Park 45.

Notre restaurant 1 étoile Michelin vous inspirera tant par sa cuisine légère et inventive que par sa décoration élégante. Partagez également un moment autour d’une boisson au bar Le Cercle.

Deux univers qui se complètent, tous deux réunis par la même qualité de service, à découvrir sous le soleil de la Côte d’Azur !

Fermer X
  • Restaurant plat étoilé
  • Restaurant  étoilé terrasse
  • restaurant étoilé patisserie
Le Park 45

Une terrasse ensoleillée en retrait de la Croisette, une salle élégante, une vue sur les jardins, une carte et des menus qui changent souvent : le Park 45, restaurant du Grand Hôtel de Cannes, promet des moments gastronomiques surprenants.

Saveurs méditerranéennes et produits locaux se marient dans des plats savamment orchestrés par le Chef Sébastien BRODA.
Sa cuisine inventive lui a valu de décrocher une étoile Michelin en 2010. Il s’est entouré de collaborateurs passionnés, comme Pascal PICASSE, Chef pâtissier, ou Corentin GUYARD, Sommelier.

Le premier élabore de savoureux desserts en fonction des saisons tandis que le second sillonne la France à la recherche des vins qui sauront vous étonner. Une adresse inoubliable de la Croisette !

Ouvert midi et soir, du mardi au samedi, de février à juin et de septembre à décembre.
Ouvert le soir en juillet et en aout, 7 jours sur 7 > voir le menu

Et tous les midis de l'été, profitez de notre snack en terrasse > découvrez la carte


 

Portrait du Chef

Sébastien Broda : la passion de la cuisine et des saisons

Le chef Sébastien Broda
Fermer X
  • Photo - Portrait1-1
  • Photo - Portrait1-2
  • Photo - Portrait1-3
  • Photo - Portrait2-1
  • Photo - Portrait2-2
  • Photo - Portrait2-3

Un enfant du pays

Le jeu des contrastes

Ou presque… En effet, si Sébastien est né en Lorraine, ses parents sont venus s’installer à Antibes alors qu’il avait quatorze ans et, depuis, on pourrait dire qu’il n’a pas quitté la région. En tout cas, tout au long de sa formation qu’il a faite entre Antibes, Grasse et Cannes : difficile de faire plus local ! C’est ici qu’il a appris à aimer ce qui constitue désormais la base même de sa pratique, les ressources des environs, que ce soient celles de la pêche, des jardins ou des vergers, une utilisation particulière des produits, y compris les plus pauvres.

La vocation touristique de la Côte d’Azur a un peu fait oublier que c’est pourtant là que la plupart des tenants du locavorisme, qu’ils aient été américains ou français, ont trouvé leur inspiration. Grâce à quelques cuisiniers, professionnels ou non, mais passionnés, ces traditions se sont maintenues ou renaissent. Cependant, s’approvisionner en priorité de cette manière implique, bien évidemment, d’être respectueux des saisons du début jusqu’à la fin du repas, car, comme pour les végétaux, il y a des saisons pour la pêche, les fromages et même la viande. Plus qu’une contrainte, cela stimule plutôt l’imagination de Sébastien, le poussant à élargir toujours davantage le champ de sa curiosité.

La cuisine de Sébastien s’offre, franche, fondée sur des contrastes affirmés. Si le produit, bien sûr, est à l’origine du plat, les contrastes de textures sont au coeur même de la construction de celui-ci : les contrastes de saveurs ne viennent qu’ensuite, comme pour les confirmer tout en leur apportant une sorte de vibration qui leur donne de la profondeur.

Parmi ces textures, il en est une que Sébastien affectionne : le fluide. Elle peut intervenir de manière classique, sous forme d’un jus, d’une sauce, ou, plus moderne, d’un bouillon, mais Sébastien adopte souvent une autre forme encore, qui lui est propre et qu’il appelle tout simplement « eau ».

Ces jeux de consistances et de textures se redoublent d’un autre qui met en oeuvre les contrastes de saveurs. Sébastien affectionne l’acide et l’acidulé, la fraîcheur vive d’un légume cru, qui lui permettent de mettre en relief les goûts des différents ingrédients qu’il utilise. Le goût pointu joue un rôle analogue à celui de ses fameuses « eaux » : comme celles-ci se faufilent entre les différents éléments du plat, mettant en relief leurs textures propres, l’acidité, d’un agrume, d’un vinaigre, d’une fermentation, fait ressortir la saveur propre de l’ingrédient, mais en lui donnant, en sus, une sorte de résonance qui la sublime.

Le Park 45

Le Cercle : Lounge bar sur la Croisette

Espace bar lounge près des jardins
Fermer X
  • Le Cercle, bar sur la Croisette cocktail
  • Le bar Le Cercle
  • Le CERCLE lounge
Le Cercle

Touristes ou habitués, hommes d’affaires ou comédiens, tous se donnent rendez-vous au bar Le Cercle du Grand Hôtel de Cannes.

En terrasse ou dans les fauteuils joliment rétro du bar, chacun boit ici autant les paroles du chef barman Alexandre que les délicieux cocktails qu’il prépare. Parmi ses spécialités, le Bellini : un savant mélange de Champagne et de jus de pêche dont le reste de la recette est jalousement tenu secret.

Dans une ambiance décontractée, la musique du piano accompagne les visiteurs d’un soir.

Fermer X

Le Grand Hôtel Cannes

45 La Croisette
BP 263 Cannes
Tél. : +33 (0)4 93 38 15 45
Fax : +33 (0)4 93 68 97 45
info@grand-hotel-cannes.com

  • Nombre d'adulte(s) :
  • Options

Meilleur tarif garanti

Réservez votre séjour

  • Nombre d'adulte(s) :
  • Options